Différence entre psychologue, psychothérapeute, psychiatre…

Cet article explique les différences entre ces différents praticiens

Quelle est la différence entre psychologue psychothérapeute psychiatre et psychanalyste ?

 

Un psychologue est un professionnel de la santé mentale non médecin. Ses activités peuvent être variées, il peut intervenir en milieu scolaire, dans les entreprises, il peut faire du soutien psychologique, des bilans psychologiques auprès d’enfants etc. Tous les psychologues ne sont pas psychothérapeutes.

 

Un psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie, donc en santé mentale. Il a le droit de prescrire des médicaments en cas de besoin. Tous les psychiatres ne sont pas psychothérapeutes.

 

Un psychothérapeute est un psychologue ou un psychiatre qui, après avoir achevé sa formation universitaire complète son cursus par une formation à la psychothérapie. Celle-ci dure en tous cas 5 ans et permet aux professionnels de se former plus spécifiquement à la relation d’aide.

 

Un psychanalyste est un psychologue ou un psychiatre qui, après avoir achevé sa formation en psychothérapie complète son cursus par une formation en psychanalyse. Celle-ci permet aux professionnels de travailler avec des outils qui permettent une modification profonde de la structure de personnalité des analysants.

 

Et du côté du patient, comment faire la différence entre, soutien psychologique, psychothérapie, psychanalyse, quelle est la différence ?

Le soutien psychologique est une forme de relation d’aide basée sur un soutien ponctuel du patient. La rencontre se déroule face à face et le travail traite des éléments de la réalité manifeste du vécu du patient. Autrement dit, ce soin est adapté à une problématique passagère liée à un probable événement stressant qui a rompu momentanément l’équilibre psychique du patient.

La psychothérapie est un traitement dispensé uniquement par un psychothérapeute. Le travail est centré sur un diagnostic du fonctionnement psychique du patient afin de cibler l’origine de la difficulté. Après cela, des séances sont fixées avec régularité en accord avec le patient en fonction du type de travail à effectuer. Les rencontrent se déroulent face à face.

La psychanalyse est une « cure », ainsi l’a appelée Freud, père fondateur de la méthode. Le travail analytique est réservé aux psychanalystes et il vise une modification de fond de la personnalité. Le déroulement des séances se fait sur le « divan », votre analyste est positionné derrière vous ou à coté de vous, mais généralement hors de votre champ de vision. Il s’agit là de comprendre ce qui, dans l’inconscient du patient, lié à son vécu infantile, continue à créer des symptômes encore dans la vie actuelle. Ici les séances sont fréquentes, 3 à 4 fois par semaines.

Jeunes en difficulté : quand et comment réagir ?

La place des adolescents dans la société d’aujourd’hui

La plupart de nos adolescents vont bien mais ce n’est pas le cas de tous. L’ère du numérique et de la multiplication …