Quand commencer une thérapie ?

C'est la question que vous êtes nombreux à vous poser

Quand commencer une thérapie ?

Cette question que vous êtes nombreux à vous poser n’a pas une réponse univoque. Comme déjà dit de la rubrique « approche thérapeutique », il me semble que la notion d’économie psychique nous aide à répondre à cette interrogation.

Rappelez-vous que la psyché fonctionne proportionnellement aux stimulations à laquelle nous l’exposons. C’est une question d’économie. Si avez des symptômes mais que vous avez compris leur origine et mis en place les conditions nécessaires à leur diminution, vous n’avez probablement pas besoin de vous précipiter à entamer une psychothérapie.

Parfois les solutions envisagées suffisent, parfois elles ne suffisent plus. Si vous sentez que malgré tous les efforts que vous faites pour contenir vos symptômes (crise d’angoisse, trouble panique, symptômes dépressifs, troubles du comportement, etc.) votre existence reste lourde et votre plaisir diminue, il est peut-être bon de contacter un professionnel de la santé mentale pour mieux comprendre l’origine de vos troubles.

Jeunes en difficulté : quand et comment réagir ?

La place des adolescents dans la société d’aujourd’hui

La plupart de nos adolescents vont bien mais ce n’est pas le cas de tous. L’ère du numérique et de la multiplication …